le_rugby_de_1250x420

Le Rugby de… Sébastien Taofifenua !

Nouvelle rubrique que vous retrouvez désormais chaque semaine sur rctoulon.com : « Le Rugby de … »

Un membre du staff ou un joueur nous livrent leurs souvenirs et les événements qui les ont marqués dans leur passé rugbystique.

Aujourd’hui, c’est notre pilier Rouge & Noir Sébastien Taofifenua qui présente son rugby…

Le joueur qui t’a le plus marqué toutes générations confondues ?

Le joueur qui m’a le plus marqué toutes générations confondues c’est évidemment Jonah Lomu. Quand on était petits et qu’on jouait au rugby avec mes frères dans le jardin, on se disputait toujours pour savoir qui était Lomu ! 

Le joueur le plus drôle avec lequel tu aies joué ?

J’ai eu la chance de jouer avec beaucoup de joueurs très drôles (Nans Ducuing, Olé Avei, Francisco Gomez Kodela entre autres) mais le plus fou de tous c’est Patrick Albert Toetu. Il est toujours de bonne humeur et capable de faire rire tout le monde avant même d’ouvrir la bouche.

L’équipe avec laquelle tu as pris le plus de plaisir ?

Depuis mes débuts dans une équipe professionnelle c’est très certainement cette année où j’ai pris le plus de plaisir sur le terrain. Les bons résultats aident certainement car je n’avais pas vraiment eu l’habitude de jouer le haut du tableau. 

Au delà des résultats, on a vraiment réussi à créer quelque chose en tant que groupe depuis notre stage de pré-saison. Je pense que cela a été déterminant pour la suite. Malheureusement c’est très frustrant de ne pas pouvoir terminer la saison mais il faut vite passer à autre chose.

Si tu devais retenir un match ?

Le match que je retiendrai et qui m’a le plus marqué c’est un match de qualification en Coupe d’Europe après avoir terminé 7ème du championnat avec l’UBB. 

On gagne à la dernière minute sur un drop de Pierre Bernard. C’était contre les anglais de Gloucester, chez eux. Une semaine après avoir manqué la 6ème place sur une pénalité manquée sur la sirène à Toulouse. Alors forcément, je pense que ce match nous a tous marqués. 

Et si tu devais mettre en exergue une équipe nationale ?

L’Equipe de France évidemment. Même si je n’ai eu que 2 sélections, je suis vraiment très fier d’avoir eu la chance de représenter cette équipe.

Hormis Mayol, quel est ton stade préféré ?

Hormis Mayol, mon stade favori et un des plus beaux c’est Aimée Giral à Perpignan ! 

Tu évolues au poste de pilier, mais si tu avais pu choisir, à quel poste aurais-tu aimé jouer et pourquoi ?

Comme beaucoup de joueurs de première ligne, et surtout comme Patrice, j’aurai aimé jouer numéro 10, mais je me suis fais les croisés tu vois… il me manquait que les mitaines. (rires)

L’entraineur ou l’éducateur qui a marqué ta carrière ?

Mon éducateur de minimes à Limoges : Benoit Pagès. Il a été déterminant pour moi et m’a transmis toutes les valeurs du rugby. Il m’a fait jouer derrière en me disant que ça me servirais pour plus tard, alors forcément j’ai adoré. 

Le meilleur souvenir de ta carrière ?

Je dirai une victoire à Exeter en Coupe d’Europe avec Bordeaux. Un match fou avec beaucoup de rebondissements. J’espère qu’on aura la chance de pouvoir évoluer dans cette compétition la saison prochaine.

Ton ambition la plus folle ?

Un titre avec le RCT !

De qui souhaites-tu connaître prochainement son rugby… (nommer un joueur du club)

Le Rugby de… BRIZZ c’est à dire Brian Alainu’uese! 

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone