Les actus Editorial

[RCT/USAP] L'USAP passée à la Mayolaise.

le 15/10/2011 à 19:31

[RCT/USAP] L'USAP passée à la Mayolaise.

Les Catalans n'ont pas pesé lourds face à des Toulonnais bien déterminés à se faire pardonner le non-match à Montpellier d'il y a quinze jours.

Et la mission a été réussie puisque les Partenaires de Cap'tain Joe ont fait cavalier seul face à de pâles Sang et Or qui, rendons leur hommage, n'a jamais cherché à fermer le jeu.

Que ce soit en mêlée, dans le combat ou le jeu au large, le RCT a dominé de la tête et des épaules son adversaire du jour.

On pourra toutefois regretter quelques imprécisions, notamment deux ballons perdus sur des touches à 5'' qui auraient pu amener deux essais supplémentaires.

Si le premier quart d'heure n'était pas forcément très emballant, Toulon ouvrait le score à la 13e sur une pénalité réussie par Benjamin Lapeyre (3 - 0) suite à une faute du flanker Damien Chouly. M. Péchambert mettait 22 minutes à pénaliser la mêlée catalane qui se faisait littéralement dézinguer par sa rivale Rouge et Noire. Du coup, Benjamin Lapeyre réussissait 3 nouvelles pénalités  (sur 4 tentées) pour porter le score à 12 à rien à la 36e.

On allait se résoudre à ne pas voir un essai en première période quand André Pretorius nous gratifia d'une merveille de coup de pied qui trouvait David Smith - une merveille de Joueur - sur son aile gauche. La sensation de Mayol accélérait et allait pointer en terre promise (39e). Petit clin d'œil, avec ce quatrième essai de la saison, le Néo Z. devient le meilleur marqueur du TOP 14 Orange.

A la pause, le Staff Catalan procédait à plusieurs changements dans son pack mais ne parvenait pas à contrecarrer la belle ordonnance de la machine Varoise qui continuait à guinguasser, à concasser sa rivale, à tel point que M. Péchambert sifflait un essai de pénalité en faveur des Toulonnais à la 52e ! Avec la transformation de Benji Lapeyre, le RCT menait 24 à 0.

Pour ne pas arranger les affaires des Sang et Or, Romain Taofifénua écopait d'un carton jaune à la 54e pour une énième faute catalane.

A la 55e, ovation du public pour la rentrée de Sir Jonny Wilkinson puis à la 57e pour celle de Davit Kubriashvili.

Perpignan relevait toutefois la tête et David Smith, décidemment irremplaçable, sauvait à 5'' de l'enbut en projetant en touche Adrien Plante. 5 minutes plus tard, l'USAP bénéficie d'une pénaltouche mais Toulon met la main sur le cuir et Jonny Wilkinson, joueur en diable ou diable de joueur, redouble avec Joe Van Niekerk qui gratifie Christian Loamanu d'une chistera. L'ailier Toulonnais sert Fabien Cibray (rentré à la 65e) qui va marquer dans le coin : 29 - 0 à la 69e. Sir Jonny transforme du bord de touche (31 - 0).

Toulon domine totalement et conclura l'après-midi par un 4ème essai par le Gallois (il en fallait un aujourd'hui...) Eifion Lewis-Roberts qui marque à la suite d'une série de pick-and-go (72e). Wilko transforme et le planchot affiche un 38 - 0 cinglant pour les pensionnaires d'Aimé-Giral qui se feront chambrer par le public Toulonnais qui a toujours en travers de la gorge le quart de H Cup à Barcelone.

Durant les dernières minutes, les partenaires d'Ovidiu Tonita tenteront de sauver l'honneur mais ne parviendront pas à scorer. Fabien Cibray écopera d'un carton jaune pour un en-avant volontaire mais l'infériorité numérique ne profitera pas à Perpignan qui tombe lourdement à Mayol.

Avec cette victoire bonifiée et avec les résultats de la journée, Toulon se retrouve 4ème. Un moindre mal avant le déplacement à Colombes pour affronter le Racing. Les Joueurs de Pierre Berbizier qui voudront se rattraper de leur défaite face aux courageux Bordelais à Chaban-Delmas.

JJG
Photos : Aurélie LANTUS