Les actus Editorial

[RCT/CO] Pour continuer sur la lancée.

le 29/09/2010 à 22:07

[RCT/CO] Pour continuer sur la lancée.

Le Club de cœur du Président de la LNR Pierre-Yves Revol connait un début de saison différent de celui de la saison passée.

Souvenez-vous : d’entrée, le CO frappait un grand coup en s’imposant 24 - 12 à Aguiléra, le fief de l’ancien Président de la LNR, Serge Blanco, notamment grâce à deux essais signés Marc Andreu qui venait de filer dans le Tarn.

Et petit à petit, les Bleu et Blanc s’imposaient en tête du classement à compter de la 9ème journée, ne cédant la première place qu’à l’issue de la 24ème journée ! Les partenaires de Cameron McIntyre s’inclineront en Quart de Finale face à Toulouse.

Cette saison donc, le parcours est plus mitigé : sérieux à domicile (victoires face à Toulouse au Stade de la Méditerranée de Béziers, Bayonne, le Racing Métro 92 et Brive à Pierre-Antoine), les déplacements sont plus délicats : défaite à La Rochelle en ouverture du Championnat (22 – 17), un prolifique match à Charléty avec une défaite 30 à 40 face au Stade Français Paris, une déconvenue à Montpellier (23 – 12) et un 24 – 6 encaissé au Michelin.

Toujours aussi performant devant, le pack Castrais a mis, notamment, au supplice sa rivale Briviste lors de la 7e journée, et les Joueurs du Président Swiadek peuvent s’appuyer sur la botte de « Robocop » alias Romain Teulet, l’arrière – buteur qui affiche 89 points au compteur depuis le début de la saison (27 pénalités et 4 transformations).

L’un des points faibles déclarés des Castrais est la finition : en n’ayant marqué que 9 essais en 8 journée, les Joueurs du tandem Labit – Travers n’ont pas encore empoché de point de bonus offensif. D’autant que pour Romain Teulet : « pour gagner à l'extérieur, on ne peut pas se contenter de ne pas marquer que des pénalités ». Toulon et Jonny Wilkinson ont pourtant prouvé le contraire à La Rochelle…

Lors de leur dernière sortie à Clermont, les partenaires de Chris Masoe furent surtout préoccupés par la défense en oubliant de scorer sur leurs (rares) occasions. Un constat que fit tout de go Laurent Labit : « On est capable de hausser notre niveau de jeu et le seul problème que l'on a aujourd'hui c'est un problème d'efficacité. On se crée des situations intéressantes que l'on n'arrive pas à concrétiser par des essais ».

Marc Andreu ne s’inquiète pas outre mesure : « À l'extérieur on n'a pas fait de gros gros matchs. Mais ça va venir, c'est peut-être le calendrier qui veut ça. Il faut aussi le temps qu'on se règle. Pour l'instant on n'arrive pas à faire certaines choses. On travaille sur ça. Il faut continuer à avancer. Il nous manque peut-être ce petit supplément de confiance que nous avions la saison dernière et que nous n'avons pas cette année. Mais ça va venir ».

Bien entendu, les Castrais ne verraient pas d’un mauvais œil de ramener de Mayol ce fameux match référence dont tout cacique du Rugby nous rebat les oreilles…

Pour ce déplacement sur La Rade, l’effectif Tarnais sera pratiquement au complet : Yoan Audrin (doigt retourné à Clermont) sera opérationnel tout comme pourraient être présents à Toulon Matthias Rolland et Matthieu Nicolas. Seul Kyril Kulemin (entorse du genou) ne postule pas à une place dans le Groupe.

Laurent Labit sait à quoi s’attendre mais reste confiant : « On va à Toulon dans le même état d'esprit qu'on est allé à Clermont même si on sait que jouer Toulon à Mayol c'est très compliqué, même s'ils se sont fait surprendre deux fois en début de saison. Bien entendu ça sera un match difficile, mais finalement pas plus qu'à Clermont-Ferrand. Il suffira d'être plus efficace lorsque les opportunités vont se présenter ».

Justement côté Toulon, on est aussi friand d’opportunité : en battant Castres, Toulon finirait cette première partie du Championnat sur une bonne note avant d’attaquer une série dantesque avec le début de la H Cup (réception des Ospreys le 9 octobre et déplacement au Munster le 16) et la « poursuite d’octobre rouge » en Championnat (déplacement au Stade France pour affronter le Stade Français Paris le 23, à Toulouse le 30 et on débordera sur début novembre avec le déplacement du jeudi 4 à Perpignan, fermez le ban !).

Exceptés Mafi Kefu (encore suspendu jusqu’au 5 octobre) et Fabien Cibray (opéré de sa rupture des croisés), le RCT devra également se passer des services de Gabby Lovobalavu, touché aux côtes à Bourgoin. Quant à Christian Loamanu, on devrait retrouver l’Ailier Japonais à la fin du mois d’octobre tandis que Jean-Philippe Genevois pourrait (enfin) jouer face aux Ospreys.

Laissés au repos pour le déplacement dans l’Isère, Lolo Emmanuelli, Kris Chesney ou Joe Van Niekerk sont bien présents dans le Groupe de 28 communiqué par le Staff.

Sur une bonne dynamique, avec des repères collectifs enfin trouvés, Philippe Saint André veut refaire de Mayol une forteresse et espère enchainer une quatrième victoire d’affilé. Pour cela, on s’achemine vers une équipe sensiblement identique à celle alignée face à Montferrand.

JJG
Photo d'archive : Aurélie LANTUS