Les actus Équipe 1

Fabien Cibray : « Ambitieux mais réalistes »

le 27/02/2014 à 17:14

Fabien Cibray : « Ambitieux mais réalistes »
Fabien Cibray a porté le maillot toulonnais durant deux saisons (de 2010 à 2012) avant de rejoindre le LOU en Pro D 2 puis Oyonnax en TOP 14 l’été dernier. Le demi de mêlée accepte de répondre aux questions de rctoulon.com avant le match Toulon/Oyonnax de samedi (18h30 à Mayol).

Fabien, Oyonnax n’a jamais gagné à l’extérieur cette saison. Avez-vous tout de même des ambitions pour ce déplacement à Mayol ?
Des ambitions comptables, nous sommes obligés d’en avoir vu notre situation au classement (13e du TOP 14). Mais nous devons être réalistes aussi. Quelques fois dans la saison, nous nous déplaçons chez Goliath, et les matchs à Toulon en font partie. Nous avons tout de même pris confiance lors de nos deux derniers matchs à l’extérieur en y prenant deux points (à Castres le 8 février, 17-16 et au Stade Français le 22 février, 29-26). Alors s’il y a une opportunité, nous la saisirons.

Vous suivez l’actualité du RCT depuis votre départ ?
Oui bien sûr. J’ai gardé de très bons souvenirs de mon passage à Toulon.

Alors que pensez-vous de la saison toulonnaise ?
Je ne me fais pas de souci pour Toulon. Vous venez de signer trois succès consécutifs en TOP 14 et c’est très compliqué à réaliser dans ce championnat. Le RCT monte en puissance. Il faut bien comprendre que ce championnat est très relevé et que ce n’est pas facile de faire des résultats à l’extérieur en particulier.

Comment vous sentez-vous à l’USO après votre année lyonnaise ?
J’étais parti à Lyon pour retrouver du temps de jeu et je n’ai pas été déçu puis j’ai saisi l’opportunité de revenir en TOP 14 en rejoignant Oyonnax. Depuis que je suis là, je me trouve assez inconstant. J’ai fait une bonne préparation mais pas un très bon début de saison. Donc je ne joue pas énormément. Et puis Augustin Figuerola est très bon alors c’est normal qu’il joue. Sinon, dans la vie du groupe tout va bien. Je me plais dans ce club. Le fait de retrouver Joe El Abd, Thibault Lassalle ou Florian Denos a pesé dans ma décision de m’engager avec l’USO et je ne le regrette pas. Je voulais jouer avec ces mecs-là, prendre du plaisir et c’est le cas.

Suivez et commentez l'actualité du RCT sur les réseaux sociaux :