London Irish - Toulon

London Irish

London Irish

Essai(s)
37 - ARMITAGE Delon
Transformation(s) réussie(s)
38 - LAMB
Pénalité(s) réussie(s)
57 - LAMB
79 - BOWDEN

13-19

mi-temps : 7-13

H Cup, 3ème journée

dimanche 12/12/10 - 16:00

Arbitre : Nigel Owens (Pays-de-Galles) assisté de MM. Morris et Watkins.

Spectateurs : 12.000

Essai(s)
26 - WULF
Transformation(s) réussie(s)
27 - WILKINSON
Pénalité(s) réussie(s)
16, 19, 66, 76 - WILKINSON
Toulon

Toulon

[London Irish / RCT] Le RCT s'impose en Angleterre !

[London Irish / RCT] Le RCT s'impose en Angleterre !

le 13/12/2010 à 18:04

Avec un essai de Rudy Wulf et 4 pénalités de Jonny Wilkinson, le RCT s'impose 19 - 13 face aux London Irish !

Avec 2 pénalités réussies à la 16e et 19e, Jonny Wilkinson a permi au RCT de mener avant que sur une percée initiée par un Joe Van Niekerk - en grande forme -, Rudy Wulf ne vient inscrire un essai à la 26e entre les perches. Avec la transformation de Jonny Wilkinson, le RCT menait 13 à rien à la demi-heure de jeu.

Et sur une nouvelle attaque Toulonnaise, Dean Schofield voyait sa passe interceptée dans les 22" Anglais. Delon Armitage remontait le ballon et était le plus véloce à la course face à Benjamin Lapeyre pour aplatir. Lamb transformait et ramenait le score à 7 - 13 à la 39e.

En 2nde période, le match restait intense.

Toulon conservait son avantage grâce à deux nouvelles pénalités de Jonny Wilkinson, tandis que les London Irish décrochait le point de bonus défensif à la 79e sur une position de hors-jeu des Toulonnais.

Le match retour samedi prochain à Mayol sera à bien négocier pour les Joueurs de Philippe Saint-André afin d'entretenir l'espoir d'une qualification pour les phases finales, soit en finissant 1er de la poule soit l'un des deux meilleurs 2nds de la Compétition.

Photo : Gilles BAZOUD

les Vidéos de London Irish - Toulon

Joe El Abd - Conférence de presse d'avant match London Irish-Toulon du 09.12.10 (H Cup)

Joe El Abd

Conférence de presse d'avant match London Irish-Toulon du 09.12.10 (H Cup)

Mehdi Merabet - Conférence de presse d'avant match London Irish-Toulon du 09.12.10 (H Cup)

Mehdi Merabet

Conférence de presse d'avant match London Irish-Toulon du 09.12.10 (H Cup)

Philippe Saint-Andre - Conférence de presse d'avant match London Irish-Toulon du 09.12.10 (H Cup)

Philippe Saint-Andre

Conférence de presse d'avant match London Irish-Toulon du 09.12.10 (H Cup)

les Photos de London Irish - Toulon

Jonny Wilkinson, Joe El Abd et Dean Schofield. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Geoffroy Messina et Gabby Lovobalavu. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Jonny Wilkinson et Benjamin Lapeyre. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Paul Sackey. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Carl Hayman, Joe Van Niekerk et Jonny Wilkinson. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Olivier Missoup et Gabby Lovobalavu. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Olivier Missoup et Kris Chesney. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
K. Chesney, S. Taumoepeau, J. El Abd, S. Bruno, O. Missoup, D. Schofield et C. Hayman. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Paul Sackey et Joe Van Niekerk. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Benjamin Lapeyre, Gabby Lovobalavu et Sébastien Bruno. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Joe Van Niekerk et Joe El Abd. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Joe Van Niekerk et Joe El Abd. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Jonny Wilkinson et Saimone Taumoepeau. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Gabby Lovobalavu. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Rudy Wulf. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Sébastien Bruno, Jonny Wilkinson et Saimone Taumoepeau. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Benjamin Lapeyre et Rudy Wulf. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Paul Sackey et Joe El Abd. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Sébastien Bruno et Benjamin Lapeyre. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Rudy Wulf. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Rudy Wulf et Carl Hayman. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Geoffroy Messina. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Sébastien Bruno. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Joel Abd et Olivier Missoup. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Kris Chesney et Olivier Missoup. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Pierre Mignoni. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Olivier Missoup. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Rudy Wulf. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Joe El Abd, Saimone Taumoepeau, Sébastien Bruno, Dean Schofield et Joe Van Niekerk. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Olivier Missoup. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Jonny Wilkinson et Gabby Lovobalavu. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Jonny Wilkinson et Geoffroy Messina. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Jonny Wilkinson. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Paul Sackey. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Dean Schofield, Joe Van Niekerk et Carl Hayman. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Mickaël Ivaldi et Benjamin Bastères. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Jonny Wilkinson. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Mickaël Ivaldi. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Joe Van Niekerk et Gabby Lovobalavu. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Gabby Lovobalavu. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Tom May et Tom Sourice. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Tom Sourice, Joce Suta, Dean Schofield et Jonny Wilkinson. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Mehdi Merabet, Joce Suta et Tom May. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
O. Missoup, M. Ivaldi, J. Suta, S. Bruno, K. Chesney, B. Bastères et D. Schofield. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Mehdi Merabet et Mickaël Ivaldi. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud
Joe El Abd, Olivier Missoup et Tom May. - London Irish-Toulon -  © Gilles Bazoud

Rugbyrama

Toulon, mission accomplie.

Le 12/12/2010

Les Toulonnais ont rempli leur contrat en allant s'imposer (19-13) sur le terrain des London Irish. Grâce à cette excellente opération en terres anglaises, les Varois, actuelllement deuxièmes de la poule 3, conservent toutes leurs chances de se qualifier pour la phase finale de Coupe d'Europe.

Toulon a décroché dans la douleur une victoire essentielle à Reading face aux London Irish (19-13), en s'appuyant sur sa défense et la botte de Jonny Wilkinson pour faire la différence. Grâce à ce succès, les Varois prennent seuls la deuxième place du groupe 3, à deux points du Munster qui a lui aussi dû batailler contre les Ospreys (22-16). Les hommes de Philippe Saint-André sont toujours dans la course à la qualification pour les quarts de finale, mais devront rééditer au moins la même performance, samedi prochain à Mayol.

Ce dimanche au Madejski Stadium, les Toulonnais, qui vivent leur première saison européenne, ont fait preuve de beaucoup de réalisme et de maturité pour battre des London Irish brouillons et peu inspirés. Ils pourront certes regretter de ne pas avoir su contenir leurs adversaires jusqu'au bout en leur accordant le point de bonus défensif, par une pénalité en toute fin de match.

La botte de Wilkinson

Jonny Wilkinson a, comme à l'accoutumée, rempli son rôle de chef d'orchestre à la perfection. En véritable métronome, il a réussi toutes les pénalités accordées au RCT et qu'importe la distance ou la position sur le terrain. Ainsi, l'ouvreur donnait rapidement l'avantage aux siens (6-0, 19e) alors qu'en face, les London Irish balbutiaient leur rugby, comme sur ce huit contre trois à l'aile vendangé par Seveali'i. La défense haute et agressive des Varois payait puisque sur un plaquage, Wilkinson récupérait le ballon et écartait rapidement à l'aile où Joe van Niekerk négociait parfaitement le surnombre pour Wulf qui aplatissait.

Les Anglais revenaient avant la pause sur un exploit personnel de Delon Armitage, qui terminait dans l'en-but une contre-attaque de 90 mètres (13-7). Pourtant dominateur en mêlée, Toulon était privé du ballon toute la seconde période et ne procédait qu'en contre-attaques manquant à plusieurs reprises d'aplatir dans l'en-but sur des maladresses (50e, 70e, 78e). Mais la botte de Wilkinson (65e, 75e) maintenait l'avantage du RCT jusqu'au bout. Et offrait une victoire plus que précieuse aux Varois...

AFR

Var Matin

RCT-London Irish : la victoire de l'ambition.

Le 13/12/2010

Toulon entendait bien hier poursuivre son apprentissage de l’Europe, après un succès en ouverture, face aux Ospreys à Mayol, et malgré un sévère revers subi ensuite chez les Irlandais du Munster.

L’occasion de réussir un coup en terre anglaise face aux vainqueurs du Munster lors de la première journée était en tout cas idéale. Encore fallait-il saisir l’opportunité qui se présentait face à cette formation aimant jouer sur la largeur. Elle va d’ailleurs vite le confirmer, comme s’en rend compte la défense varoise en place. Après une première bataille de gagne-terrain au pied et deux chandelles plus loin, Mignoni délivre un coup de pied par-dessus parfaitement dosé, “Wilko” le réceptionne dans l’en-but mais, « aidé » par un adversaire, laisse échapper le ballon au moment d’aplatir. Le « fautif » se rattrape aussitôt en passant deux pénalités qui n’avaient rien d’évident (une en coin et une deux plus de 45 m).

Cet avantage au score donne des ailes à un Van Niekerk époustouflant. Le Sud-Af’ perce sur 50 mètres, mais hélas, Sackey, qui a évolué cinq ans ici même, est repris de peu. C’est partie remise. Le troisième ligne, dans tous les bons coups, s’échappe de nouveau et transmet à l’excellent Lovobalau. Ce dernier lui rend le ballon après avoir effacé un adversaire. Cap’tain Joe redonne intérieur à Wulf qui s’en va pointer entre les perches. Le RCT s’invite au bal de la H-Cup. Sur cette lancée, les Varois sont à deux doigts de réussir le KO.

Plus d’ambition que de réalisme

Mais Schofield oublie le large. Sur une nouvelle offensive de Van Niekerk, au four et au moulin, les London Irish contrent et le « Niçois » Delon Ermitage prend tout le monde de vitesse sur un coup de pied à suivre et réduit la marque, qui ne bouge pas après l’échec de “Wilko” sur un drop. Dès la reprise, Dermody et ses hommes remettent la pression pendant cinq longues minutes, mais Toulon, bien en mêlée, fait mieux que résister. C’est même le RCT qui doit conclure par deux fois. D’abord sur un nouveau contre de 60 mètres, et surtout par Sackey, qui se fait plaquer par Hodgson au moment d’aplatir. L’essai de pénalité semble évident, sauf pour l’arbitre. Au cours de ce second acte, Toulon peut faire le trou mais il confond trop souvent vitesse et précipitation pour marquer. La lucidité n’est pas au rendez-vous, contrairement à l’envie de bien faire. Toulon s’est en tout cas replacé, 2e de sa poule à deux points du Munster, vainqueur des Ospreys (22-16).

Paul MASSABO

Var Matin

Saint-André, "On a retrouvé le sourire".

Le 13/12/2010

Et si les ennuis commençaient véritablement pour le manager général? Philippe Saint-André, qui parlait d’apprentissage dans cette H Cup, peut désormais, après ce succès en terre anglaise, viser la qualification. Un objectif fixé par les joueurs avant même le début de la saison.

Mener de front le Top 14 et cette compétition européenne est un véritable challenge. Mais avant de se poser mille et une questions, il confiait : « Laissez-moi d’abord savourer pleinement cette victoire. » Avant d’ajouter : « Ne croyez pas que ce succès m’embarrasse. On savait qu’on avait un coup à jouer. Pour cela, il fallait se montrer agressif et ambitieux. C’est ce que nous avons réussi. Maintenant, je vais continuer sur cette lancée et rester dans ma logique de faire tourner l’effectif. »

Seule ombre au tableau pour le coach, le manque de réalisme : « Mon équipe ne sait pas encore tuer le match. Nous nous créons au moins six occasions franches mais nous ne marquons qu’une fois. On manque encore de patience et de réussite, même si sur l’action de Sackey (59e), il y a essai de pénalité. Et sur l’attaque de Wulf, il y a également une faute. On fait aussi preuve de maladresse, c’est dommage...»

Et de poursuivre visiblement très satisfait : « Tout au long de la rencontre, on a su rester en place et surtout calme et discipliné. On sait combien coûte un carton en H Cup. Au Munster, en deux fois dix minutes, on a pris quatre essais. On a retenu la leçon. Quand ils reviennent au score, je n’étais bizarrement pas inquiet. Je sentais bien qu’on avait la maîtrise du match dans lequel nous étions plus puissants. C’est rageant de ne pas conclure en les ayant transpercés comme on l’a fait. À l’image de Van Niekerk, Toulon a retrouvé le sourire. »  

Paul MASSABO

L'Equipe.fr

Toulon a du coeur.

Le 12/12/2010

Solidaires et réalistes, les Toulonnais ont obtenu une victoire importante chez les London Irish (19-13) et se repositionnent à la 2e place d'une poule 3 très ouverte.

A RETENIR
Pour son premier déplacement européen, Toulon avait été balayé par le Munster, s'inclinant 18-45 avec six essais irlandais et deux cartons jaunes pour les Varois George Smith et Felipe Contepomi. Changement complet de décor ce dimanche à Reading, dans la grande banlieue de Londres. Appliqués et solidaires, les hommes de Philippe Saint-André ont pris d'entrée les commandes grâce à deux pénalités de Jonny Wilkinson et un essai de l'ailier Rudi Wulf transformé par l'ouvreur anglais. Le RCT menait 13-0 après 26 minutes de jeu. Il fallait même attendre les derniers instants de la première période pour voir les London Irish débloquer leur compteur, sur un essai de 80 mètres de Delon Armitage transformé par Ryan Lamb (13-7). Dans une deuxième période assez terme, les buteurs s'échangeaient la politesse au pied, "Wilko" se montrant impérial dans cet exercice avec un sans-faute. Les Toulonnais filaient vers la victoire mais pouvaient regretter le point de bonus défensif arraché par Dan Bowden à la 80e minute. Au classement, ils s'emparent de la deuxième place, aux dépens d'Ospreys, battus de peu à Limerick (16-22) Tout reste possible dans un groupe particulièrement ouvert.

LE FAIT DU MATCH
A la 19e minute, alors que Toulon mène 6-0, les London Irish parviennent enfin à mettre à mal le bloc varois. Ils bénéficient d'un huit contre trois, mais Seveali'i vendange cet essai tout fait. Tout le symbole d'une formation anglaise en panne de réalisme et qui gâchera également trois offensives en deuxième période.

IL A BRILLÉ
Avec 14 points inscrits sur les 19 de son équipe, Jonny Wilkinson a été d'une efficacité redoutable. L'ouvreur du RCT a converti la domination de la mêlée varoise, grâce à un pied gauche toujours aussi précis. Il a trouvé la cible dans toutes les positions et à toutes les distances.

IL A DIT
Jo van Niekerk (capitaine de Toulon, au micro de Sky Sports) : «Cette victoire est vraiment importante pour la confiance. On n'a pas été très bons en touche mais on a vraiment bien joué le coup en mêlée. Nous avons réussi à percer leur ligne de défense à plusieurs reprises mais on aurait pu marquer plus de points.»

Les actus du match