Toulon - Bourgoin

Toulon

Toulon

Essai(s)
14, 33 - LAPEYRE
23, 37 - LOAMANU
56, 59 - CIBRAY
Essai(s) de pénalité
Transformation(s) réussie(s)
24, 38, 60 - CONTEPOMI
Pénalité(s) réussie(s)
9 - CONTEPOMI
Carton(s) jaune
20 - IVALDI
66 - LAPEYRE
73 - HAYMAN

39-17

mi-temps : 27-3

Top 14, 21ème journée

samedi 12/03/11 - 14:00

Arbitre : Sébastien Minery (Périgord-Agenais) assisté de Stéphane Boyer et Dominique Parrini.

Essai(s)
47 - JANAUDY
Essai(s) de pénalité
76 - collectif
Transformation(s) réussie(s)
48 - VIAZZO
77 - GERMAIN
Pénalité(s) réussie(s)
3 - VIAZZO
Carton(s) jaune
20 - GENEVOIS
54 - COUX
Bourgoin

Bourgoin

[RCT/CSBJ] Contrat rempli

[RCT/CSBJ] Contrat rempli

le 12/03/2011 à 18:27

En marquant 6 essais (trois "doublés" de Lapeyre, Loamanu et Cibray), le RCT a empoché les 5 points face à Bourgoin.

Sous un ciel gris et avec un vent assez fort, c'était aux Berjalliens de donner le coup d'envoi par l'intermédiaire de Viazzo face à la Rade.

Et dès la 1ère minute, les visiteurs scoraient les premiers sur une pénalité suite à une faute Toulonnaise. Viazzo passait la pénalité et Bourgoin menait à Mayol 3 à 0.

Visant le bonus offensif à tout prix, les Varois allaient jouer les coups à fond comme en témoigne la pénalité obtenue à la 4e que Felipe Contepomi tape en touche pour chercher le premier essai de l'après-midi.

Sur la touche, M. Minéry sifflait une mêlée introduction Bourgoin. Le ballon sortait pour Viazzo qui dévissait sur son dégagement. Le lancer en touche aux 22'' signé Micka Ivaldi trouvait George Smith. Le ballon arrivait entre les mains de Christian Loamanu qui perçait sur 15'' et commettait un en-avant à 5'' de la ligne (8e).

Sur la mêlée introduction Campeggia, Toulon mettait la pression et récupérait une pénalité. Cette fois, face aux perches, le Staff faisait prendre les trois points par l'intermédiaire de la botte de Felipe Contepomi (3 - 3, 9e).

Toulon produisait du jeu et remontait le ballon de ses 22'', Bourgoin se mettait à la faute sur une charge signée Joe Van Niekerk. L'ouvreur Argentin du RCT tapait en touche (12e).

Micka Ivaldi trouvait cette fois Joce Suta. Le maul se formait et le jeu se poursuivait sur l'aile droite. Aux termes de plusieurs charges et d'une succession de mauls, le ballon arrivait jusqu'à Benjamin Lapeyre qui marquait en coin (8 - 3, 14e). Du bord de touche, « Conte » ne parvenait pas à transformer.

La sortie prématurée du vieux guerrier Berjallien Olivier Milloud à la 18e fragilisait un peu plus la mêlée iséroise qui explosait et donnait aux Joueurs de PSA de trouver une touche dans les 22'' adverses.

Sur l'action qui s'en suit, un accrochage se produisait et le référé sortait le jaune à Micka Ivaldi et Thomas Genevois (20e). La pénalité accordée aux Toulonnais était convertie en mêlé. Pour la disputer, Joe El Abd cédait sa place à Jean-Charles Orioli. Bourgoin subit à nouveau en mêlée fermée. Nouvelle pénalité et nouvelle mêlée demandée par Joe Van Niekerk. Sur la sortie de balle, Fabien Cibray part et remet à son Capitaine. Au final, Christian Loamanu - qui a inversé son aile avec Benji Lapeyre - marque la copie conforme du premier essai (13 - 3, 22e).

Avec un angle plus ouvert, Felipe Contepomi transforme la réalisation du surpuissant Ailier Japonais (15 - 3, 23e).

A la demi-heure de jeu, relance des 22'' signée Monsieur George Smith qui relaie à hauteur des 40'' à Christian Loamanu. Christophe Samson est au soutien mais le 2nde ligne est poussé en touche à hauteur des 22'' adverses. Le RCT remet la main sur le ballon et l'action finit, à nouveau, sur l'aile droite, pour le doublé de Benjamin Lapeyre (20 - 3, 34e). Dans la même position que la première transformation, le Capitaine des Pumas ne transforme pas.

A la 37e, Christian Loamanu signé également un doublé mais, cette fois, en débordant sur son aile gauche (25 - 3). Face aux perches, Contepomi transforme et porte le score à 37 à 3 qui sera le score à la pause.

De retour des vestiaires, Davit Kubriasvhili a laissé sa place à Carl Hayman.

Bourgoin amorce la 2nde période avec envie et détermination, récupérant une pénalité à la 42e. N'ayant plus rien à perdre, Viazzo tape en touche. Les Avants Ciel et Grenat pilonnent la ligne Varoise. Toulon se met à la faute. Alors que l'arbitre siffle une pénalité, des gifles partent. Le calme étant revenu, Viazzo tape en pénaltouche. Mais le vent qui souffle par rafales pousse le cuir en dehors des limites du terrain : renvoi pour le RCT mais le zéphir est désormais défavorable aux locaux puisque le ballon sort également... Du coup, on va jouer une mêlée dans les 22'' Varois.

Sur la poussée, Toulon est pris et sur la pénalité, le talonneur remplaçant, Janaudy, marque (27 - 8, 47e). Viazzo transforme (27 - 10).

En mêlée, Bourgoin continue à souffrir. Sur une passe aveugle de Felipe Contepomi, on croit que Gabi Lovobalavu va aller à dame. Hélas, le Fidjien perd le ballon à 5'' (50e).

Alors que Joe El Abd cède sa place à Olivier Missoup et Lolo Emmanuelli à Saimone Taumoepeau (53e), Jeff Coux écope d'un jaune pour fautes répétées.

Joe Van Niekerk part derrière sa mêlée et transmet à Fabien Cibray qui marque (32 - 10, 55e). Le buteur Argentin voit le ballon de la transformation passer à gauche.

Moins de 5 minutes plus tard, Fabien Cibray y va de son doublé en marquant sur l'aile droite (37 - 10, 59e). A l'heure de jeu, avec la transformation de Felipe Contepomi, Toulon mène 39 - 10.

Les vingt dernières minutes seront brouillonnes et plutôt à l'avantage des Isérois.

Alors que Micka Ivaldi est remplacé par Jean-Charles Orioli et Romain Barthélémy passe en premier centre à la place de Geoffroy Messina (61e), Toulon se trouve pris sous l'étau Berjallien. Benji Lapeyre prend un jaune sur une faute technique (66e).

Pour les dix dernières minutes, Pierre Mignoni rentre et remplace numériquement Felipe Contepomi (Fabien Cibray passe en 10) et Dean Schofield substitue Christophe Samson.

C'est alors qu'intervient un nouvel incident de jeu puisqu'à la suite d'un nouvel accrochage, M. Minéry sort un carton jaune à Carl Hayman (72e).

L'homme en jaune du Périgord-Agenais va s'attirer définitivement la sympathie du Public de Mayol en accordant un essai de pénalité à Bourgoin que transforme, face aux perches, Germain (39 - 17, 77e).

Pour les dernières minutes, et une mêlée étant à disputer, Joe Van Niekerk cède sa place à Davit Kubriashvili (78e).

La fin de la rencontre ne verra pas d'évolution dans le score.

Toulon empoche le bonus offensif et se replace dans la course à la qualification.

JJG
Photo : Aurélie LANTUS

les Vidéos de Toulon - Bourgoin

Mickaël Ivaldi - Conférence de presse d'après-match Toulon-Bourgoin du 12.03.11 (Top 14)

Mickaël Ivaldi

Conférence de presse d'après-match Toulon-Bourgoin du 12.03.11 (Top 14)

Benjamin Lapeyre - Conférence de presse d'après-match Toulon-Bourgoin du 12.03.11 (Top 14)

Benjamin Lapeyre

Conférence de presse d'après-match Toulon-Bourgoin du 12.03.11 (Top 14)

Felipe Contepomi - Conférence de presse d'après-match Toulon-Bourgoin du 12.03.11 (Top 14)

Felipe Contepomi

Conférence de presse d'après-match Toulon-Bourgoin du 12.03.11 (Top 14)

les Photos de Toulon - Bourgoin

Fabien Cibray. - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus
Laurent Emmanuelli. - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus
Benjamin Lapeyre. - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus
Christian Loamanu. - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus
Christian Loamanu, Joe Van Niekerk et Jocelino Suta. - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus
Joe Van Niekerk. - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus
Jocelino Suta. - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus
George Smith et Joe Van Niekerk. - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus
Joe Van Niekerk. - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus
Jocelino Suta. - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus
Benjamin Lapeyre. - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus
Christian Loamanu. - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus
Fabien Cibray, Joce Suta, Rory Lamont et George Smith. - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus
Benjamin Lapeyre, Jocelino Suta, Geoffroy Messina et Fabien Cibray. - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus
Rory Lamont. - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus
Felipe Contepomi. - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus
Christian Loamanu. - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus
Laurent Emmanuelli, Carl Hayman, Micka Ivaldi et Gabi Lovobalavu. - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus
Rory Lamont. - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus
Joe Van Niekerk, Joe El Abd et Christophe Samson.  - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus
Fabien Cibray et Joe Van Niekerk. - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus
Mickaël Ivaldi et Joe Van Niekerk. - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus
Fabien Cibray. - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus
George Smith, Fabien Cibray et Christophe Samson.  - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus
Jocelino Suta. - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus
Jocelino Suta et le pack Toulonnais. - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus
Jocelino Suta, Mickaël Ivaldi, Fabien Cibray et Olivier Missoup. - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus
Carl Hayman et Romain Barthélémy. - Toulon-Bourgoin -  © Aurélie Lantus

Rugbyrama

Contrat rempli pour Toulon

Le 12/03/2011

Toulon a assuré son objectif du bonus défensif en disposant facilement de la lanterne rouge Bourgoin (39-17), bien trop limitée en mêlée fermée. Le RCT n'a pas forcé son talent tant la différence était importante entre les deux équipes. Cibray, Loamanu et Lapeyre ont marqué chacun un doublé.

Face à la lanterne rouge du Top 14, Bourgoin, déjà condamnée, Toulon n’avait qu’une seule optique: la victoire bonifiée. Surtout, les hommes de Philippe Saint-André, seulement huitième du Top 14, n’avaient plus le droit de laisser le moindre point en route. Appliqué et concentré, et ce malgré l’absence de Jonny Wilkinson, le RCT n’a pas tremblé une seule seconde face à des Berjalliens, la tête ailleurs, et totalement détruits en mêlée fermée.

Avançant à chaque impact, les Varois mettaient moins d’un quart d’heure pour déchirer le rideau berjallien et marquer le premier essai de la rencontre par l’ailier Lapeyre. Monopolisant le ballon et dominant outrageusement les débats, les coéquipiers de Joe Van Niekerk inscrivaient trois essais supplémentaires avant la pause avec Lapeyre, de nouveau et Loamanu, pour un autre doublé. Sans être exceptionnel, Toulon faisait bien les choses et se dirigeait tout droit vers le bonus offensif.

Bourgoin en Pro D2

Au retour des vestiaires, les Toulonnais se relâchaient quelque peu et Bourgoin, qui n’a jamais fermé le jeu, se voyait récompenser par un essai de Janaudy. Toulon commençait à voir son bonus menacé et repartait alors à l’assaut. Après un carton jaune pour Coux, Cibray, derrière un pack toujours autant dominateur, marquait lui aussi un doublé, donnant ainsi de l’air à son équipe et assurant une victoire à cinq points.

Réduit à 13 en fin de match après les cartons jaunes pour Lapeyre et Hayman, le RCT encaissait un essai de pénalité après de nombreuses fautes répétées devant sa ligne. Le scénario de la rencontre était prévu à l’avance et c’est en toute logique que Toulon s’impose facilement devant Bourgoin (39-17). La formation varoise assure l’essentiel dans la course à la qualification pour les phases finales. Avec 28 points de retard sur La Rochelle, premier non relégable, Bourgoin est officiellement relégué en Pro D2.

Clément MAZELLA

Var Matin

RCT : jeu à volonté, bonus gagné

Le 13/03/2011

Une demi-heure : voilà le temps qu'il aura fallu aux Toulonnais pour signer les trois premiers essais du jour et atteindre leur objectif, à savoir les cinq points d'une victoire bonifiée.

Les « Rouge et Noir » ont enfoncé le clou par la suite avant de baisser quelque peu de régime au cours d'une seconde période à l'avantage des Berjalliens. Mais à cet instant, le score était acquis depuis bien longtemps, les Varois s'étaient mis à l'abri de toute mauvaise surprise, même si les vaillants Isérois n'ont jamais rien lâché.

La rencontre aurait pu tourner à la démonstration sans un recadrage tactique des partenaires de Coux et sans la baisse de régime et peut-être d'envie de Toulonnais passés en mode « gestion ». Dans un stade Mayol balayé par le vent et les offensives toulonnaises, avec une excellente charnière, un Contepomi créant des brèches dans la ligne adverse et une paire de centres tranchantes, les ailiers mis dans d'excellentes positions finissaient le travail collectif avec brio.

Vent contraire

Et en défense, Van Niekerk et ses partenaires restaient vigilants devant leur ligne lors des assauts répétés des visiteurs après la sirène du premier acte.

Si le RCT face au vent joua très bien en portant intelligemment le ballon, ce fut bau tour de Bourgoin de faire de même en 2e période.

Le pilonnage berjallien allait payer dès la reprise par Janaudy qui franchissait la ligne face à des Toulonnais un peu passifs sur le coup.

Cibray mettait à profit les quelques bons moments de domination toulonnaise pour se distinguer par deux fois ; en filant d'abord au ras de sa mêlée, puis sur la ligne de touche bien servi par un pack travailleur.

Le coaching, côté toulonnais, battait son plein pour permettre aux uns de s'économiser, aux autres d'avoir du temps de jeu.

La mission était remplie : cinq points gagnés, de la confiance emmagasinée, une position plus flatteuse au classement et aucun nouveau blessé à déplorer.

Reste désormais à préparer sereinement le déplacement à Castres qui vaudra très cher...

Paul MASSABO

E-Bleu Marine

Toulon fait le boulot puis se relâche

Le 12/03/2011

Objectif atteint sans la manière pour le RCT qui a renoué avec la victoire face à la lanterne rouge berjalienne (39-17). Ce large succès fut acquis en moins d’une mi-temps. Le bonus offensif était déjà en poche peu avant la pause. D’abord face au vent, Toulon remonta la totalité de ses ballons. Une tactique payante car déstabilisant régulièrement l’arrière-garde berjalienne. Dans le sillage des excellents Cibray et Smith, le RCT fit rapidement la différence, aidé par une conquête souveraine. En envoyant le ballon à l’aile, les ailiers furent logiquement à la fête. Lapeyre et Loamanu furent tour à tour à la conclusion de jolis mouvements. Débordée, la défense berjalienne avait pris l’eau sur chaque action au large des locaux.

Les cinq points sans convaincre

Changement de décor au retour des vestiaires. Sans complexe, les Ciel et Grenat se mirent à enchaîner les temps de jeu sans oublier de concrétiser par le jeune Janaudy qui venait tout juste de rentrer (47ème). Toulon reprit alors sa marche avant. Et derrière sa mêlée, Cibray prit tranquillement l’intervalle. Puis une seconde fois le long de la touche sur un service d’Ivaldi. L’affaire était pliée. Le rythme tomba, tout comme l’intensité dans le combat. Les Isérois jouèrent jusqu’au bout contrairement aux Varois. Ces derniers terminèrent la rencontre de manière poussive entre relâchements défensifs et exclusions temporaires. L’essentiel avait auparavant été acquis. Malgré la victoire bonifiée avec six essais à la clé, le Rugby Club Toulonnais ne s’est guère montré convaincant. Il devra assurément gagner en régularité et constance pour espérer vaincre lors des prochaines journées de championnat.

Johan LIVERNETTE