Toulon - Rovigo

Toulon

Toulon

Essai(s)
17, 26, 36, 48, 80 - LOVOBALAVU
32, 70 - SINOTI
34 - MARIENVAL
60 - SKEATE
68 - SOURICE
76 - FITZGERALD
Transformation(s) réussie(s)
27, 32, 35, 37 - CONTEPOMI
68, 71, 77, 80 - FAUQUE
Pénalité(s) réussie(s)
Carton(s) jaune

73-3

mi-temps : 33-3

Amlin Challenge Cup, 3ème journée

vendredi 11/12/09 - 19:30

Arbitre : Andrew McPherson (Eco) assisté de Rob Dickson (Eco) et Graeme Marshall (Eco)

Essai(s)
Transformation(s) réussie(s)
Pénalité(s) réussie(s)
14 - BASSON
Carton(s) jaune
45 - RAVALLE
Rovigo

Rovigo

Toulon puissance 11...

Toulon puissance 11...

le 11/12/2009 à 22:52

73 à 3, c'est le score de ce match Toulon / Rovigo qui a vu les Toulonnais inscrire pas moins de 11 essais !

On savait que Rovigo n'avait rien d'un foudre de guerre. Avec un 76 - 11 encaissé sur leur pelouse face à Castres, on espérait bien que le RCT ne ferait qu'une bouchée des transalpins.

Et d'entrée de jeu, les Toulonnais se montraient entreprenants, le but affiché de la soirée étant de grapiller le point de bonus offensif acquis en Amlin Challenge en marquant 4 essais. Mais, sur une faute commise sur Matt Henjak (revenu dans l'Equipe et avec le brassard de Capitaine), Felipe Contepomi ne parvenait pas à trouver la pénaltouche... 5 minutes plus tard, sur un lancer à 5" effectué par Jawad Djoudi, Kris Chesney détournait sur Fotu Auelua qui reservait Jawad Djoudi qui s'applatissait derrière la ligne. Mais le référé, M. MacPherson, n'accordait pas l'essai...

A la 10e, nouvelle pénalité pour les Varois. Face aux perches, les Joueurs décident - contre l'avis du Staff - de prendre la mêlée. Celle-ci ne donnera rien. Pire, à la 14e, c'est Rovigo qui ouvre le score par une pénalité réussie par l'arrière Basson.

Sur l'action Toulonnaise qui suit le renvoi, le pilier Buquete se blesse au poignet (qui présentait un angle de 45°...).

Et il faut attendre la 17e pour que le compteur Toulonnaise se débloque grâce à Gabi Lovobalavu qui, sur son aile, enrhume son vis-à-vis italien après que Felipe Contepomi ait initié l'action et que le ballon ait été transmis par Sonny Bill Williams. Felipe Contepomi, du bord de touche gauche, ne parvient pas à transformer. Le RCT mène 5 à 3.

9 minutes plus tard, c'est le puissant Fotu Auelua qui conclut une action initiée par Gabi Lovobalavu qui remonte le ballon sur 50 mètres. Il sert SBW qui trouve Matt Henjak. Pris, le demi-de-mêlée australien retrouve Sonny B. qui ouvre sur l'aile droite. Kris Chesney va percuter et c'est Fotu qui finit le travail. Felipe Contepomi - dans la même position que lors de la précédente transformation mais de l'autre côté - rajoute deux points. Le RCT mène 12 à 3.

Pour ne pas être en reste sur son aile droite, Sinoti Sinoti vient pointer en terre promise à la 32e. Felipe Contepomi transforme : 19 à 3.

Et puis c'est au tour de Clément Marienval, revenu de blessure et positionné à l'arrière, de marquer après une chevauchée d'Olivier Missoup bien relayé par Sonny Bill Williams puis l'inévitable Gabi Lovobalavu qui retrouve Clément Marienval. L'ouvreur argentin transforme et 26 à 3 pour Toulon à la 35e.

Dans la foulée - puisque nous jouions la 36e -, Gabi Lovobalavu marque son 2nd essai personnel entre les perches, histoire de faciliter si besoin était la tâche à Felipe Contepomi : 33 à 3.

Juste avant la pause, l'arrière italien Basson rate une pénalité des 35" face.

Oh Gabi !

A la reprise, alors que Rovigo a fait tourner, le pilier Ravalle écope d'un carton jaune. Toulon profite de sa supériorité numérique pour scorer à nouveau. Devinez par qui ? Gabi Lovobalvu !!!! Felipe transforme et 40 à 3 pour les Joueurs de PSA.

Du coup, on fait tourner du côté des Rouge et Noir : Kris Chesney par Ross Skeate, Fotu Auelua par Tom Sourice (du coup, Cédric Beal glisse en 8) et Tonga Lea'Aetoa par le pilier des Espoirs et International Allemand, Damien Tussac.

A l'heure de jeu, Ross Skeate inscrit le 7e essai varois ! Felipe Contepomi, du bord de touche gauche, rate la cible. Et 45 à 3 pour Toulon.

Nouveaux changements à la 62e : Saimone Taumoepeau cède sa place à Benji Bastères et Felipe Contepomi à Sébastien Fauqué.

68e minute de jeu : Thomas Sourice vient apporter sa pierre à l'édifice. Séb' Fauqué transforme et le RCT mène 52 à 3. Pendant la transformation, Clément Marienval - victime d'une béquille - est remplacé par Luke Rooney et Jawad Djoudi par Philip Fitzgerald.

Alors qu'il reste 10 minutes, les vélléités offensives Toulonnaises ne sont pas émoussées pour autant puisque Sinoti² pointe son 2nd essai personnel. Sébastien Fauqué passe le ballon entre les perches et 59 à 3 désormais sur le panneau lumineux.

A la 72e, Matt Henjak sort sous les acclamations de Mayol et c'est Pierrot Mignoni qui rentre.

Il était dit que Toulon ne resterait pas sur 9 essais et c'est Philip Fitzgerald, pour la plus grande joie des Supporters, qui marque ce 10e essai à la 76e. La Fauque ne tremble pas et 66 à 3.

Et la boucle sera bouclée sur la sirène avec la 11e réalisation Toulonnaise signée... Gabi Lovobalvu, auteur de 4 essais et incontestablement Homme du match.

Toulon prend donc le point de bonus face à une faible formation italienne qu'il ira défier samedi prochain. Malgré la victoire des Saracens à Castres, le RCT reste en tête de sa poule.

Mais attention à l'excès de confiance.

JJG

les Vidéos de Toulon - Rovigo

Cédric Beal - Interview de Cédric Beal avant le match face à Rovigo (3e journée Amlin Challenge 2009/2010).

Cédric Beal

Interview de Cédric Beal avant le match face à Rovigo (3e journée Amlin Challenge 2009/2010).

Philippe Saint-André - Point presse de Philippe Saint-André avant le match face à Rovigo (3e journée Amlin Challenge 2009/2010).

Philippe Saint-André

Point presse de Philippe Saint-André avant le match face à Rovigo (3e journée Amlin Challenge 2009/2010).

Matt Henjak - Interview de Matt Henjak avant le match face à Rovigo (3e journée Amlin Challenge 2009/2010).

Matt Henjak

Interview de Matt Henjak avant le match face à Rovigo (3e journée Amlin Challenge 2009/2010).

les Photos de Toulon - Rovigo

Fotu Auelua et Matt Henjak - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Cédric Beal - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Clément Marienval et Sonny Bill Williams - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Gabirieli Lovobalavu - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Gabirieli Lovobalavu - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
T. Lea'Aetoa, E. Lozada, C. Beal, S. Taumoepeau, K. Chesney, O. Missoup et M. Henjak - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Tonga Lea'Aetoa, Fotunuupule Auelua et Olivier Missoup - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Sonny Bill Williams. - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Gabirieli Lovobalavu et Sonny Bill Williams - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Esteban Lozada et Jawad Djoudi - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Cédric Beal, Saimone Taumoepeau, Tonga Lea'Aetoa et Clément Marienval - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Clément Marienval, Sonny Bill Williams et Tom May - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Sonny Bill Williams, Esteban Lozada et Cédric Beal - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Felipe Contepomi - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Sonny Bill Williams - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Matt Henjak et Cédric Beal - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Olivier Missoup - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Esteban Lozada, Kris Chesney et Tonga Lea'Aetoa - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Fotunuupule Auelua, Esteban Lozada et Matt Henjak - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Ross Skeate, Olivier Missoup et Cédric Beal - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Saimone Taumoepeau et Olivier Missoup - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Tom May, Jawad Djoudi et Matt Henjak - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Clément Marienval, Tom May, Cédric Beal, Esteban Lozada et Jawad Djoudi - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Tom May - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Matt Henjak, Sonny Bill Williams et Thomas Sourice - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Matt Henjak, Sonny Bill Williams, Sinoti Sinoti et Thomas Sourice - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Sinoti Sinoti - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Benjamin Bastères, Ross Skeate et Philip Fitzgerald - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Esteban Lozada, Tom May et Cédric Beal - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus
Pierre Mignoni, Esteban Lozada et Sinoti Sinoti - Toulon-Rovigo -  © Aurélie Lantus

E-Bleu Marine

Guirlande d’essais rouge et noire à Mayol.

Le 12/12/2009

Dès l’entame, on comprit qu’entre Toulon et Rovigo il n’y aurait pas de match tant la différence de niveau sauta aux yeux. Il n’y eut donc pas photo lors de cette troisième journée de Challenge Européen jouée à Mayol. Et l’on se doute que dans une semaine, il en sera de même en Italie. La domination varoise fut écrasante de bout en bout mais toutefois stérile lors du premier quart d’heure. Dès lors, c’est Rovigo qui ouvrit le score sur pénalité. Ce fut d’ailleurs les seuls points transalpins. Car à partir de la 17ème minute, Toulon déroula et Rovigo explosa. Faisant parler sa vivacité, Lovobalavu s’en donna à cœur joie en inscrivant quatre essais au total. Une longue séquence balayant le terrain sur la largeur fut conclue en coin par Auelua (27ème) alors que Williams continuait de survoler les débats sur chaque prise de balle.

11 essais et 5 points acquis aisément

L’avance des Rouge et Noir enfla logiquement. Le bonus offensif fut même obtenu avant la pause. Juste avant cette dernière, le public assista à une véritable déferlante toulonnaise. Des essais sans véritable opposition marqués presque trop facilement pour que les travées de Mayol se régalent vraiment. Elles apprécièrent en revanche le joli slalom de Sinoti débouchant sur l’essai en coin de Skeate (61ème). Sourice fut ensuite à la conclusion d’un formidable mouvement initié par Sinoti et Williams sur l’aile droite (68ème). Respectant son adversaire jusqu’au bout, le Rugby Club Toulonnais ne tomba pas dans la facilité. Il acheva le calvaire italien en fin de rencontre par l’inévitable Lovobalavu, certainement l’homme du match vendredi soir.

Johan LIVERNETTE