Brive - Toulon

Brive

Brive

Essai(s)
14 - SPEDDING
74 - AGULLA
Transformation(s) réussie(s)
15 - PALISSON
75 - ORQUERA
Pénalité(s) réussie(s)
33, 39 - ESTEBANEZ
Drop(s) réussi(s)

23-26

mi-temps : 16-9

Top 14, 26ème journée

samedi 24/04/10 - 16:25

Arbitre : Jean-Pierre Matheu assisté de René Bordeneuve et Fernand Pereira.

Spectateurs : 13847

Essai(s)
51 - LOVOBALAVU
62 - WILLIAMS
Transformation(s) réussie(s)
52, 63 - CONTEPOMI
Pénalité(s) réussie(s)
20, 29, 67 - CONTEPOMI
Drop(s) réussi(s)
7 - CIBRAY
Toulon

Toulon

Direction Saint-Etienne !

Direction Saint-Etienne !

le 24/04/2010 à 23:18

Vainqueur à Brive 26 - 23, le Rugby Club Toulonnais jouera directement la demi-finale du Top 14 Orange !

Sous un chaud soleil d'avril (le thermomètre du Stadium affichait 25°), Corrézients et Varois allaient croiser le fer pour l'ultime journée de la phase régulière du Top 14 Orange.

Pour les deux formations, l'objectif était radicalement différent : pour les Coujoux, il s'agissait de gagner pour monter sur la 7ème marche du podium pour espérer une place en H Cup la saison prochaine tandis que pour les Rouge de la Rade, déjà qualifiés pour les phases finales et la H Cup la saison prochaine, de gagner pour jouer directement la demi-finale.

Sur le coup d'envoi d'Estebanez, on devina rapidement que les locaux entendaient bien l'emporter et se montrer particulièrement offensifs. Dès la 3e, Ross Skeate et Davit Kubriashvili restaient au sol. Ils devront d'ailleurs sortir à la 8e pour le 2nde ligne Sud Africain (touché au genou) et substitué par Kris Chesney et à la 12e pour le pilier Géorgien (touché aux cervicales) et remplacé par Tonga Lea'Aetoa.

Mais entre temps, c'est Brive qui avait ouvert le score à la 6e : Toulon se met à la faute sur une attaque et Palisson, des 25" légèrement à droite, ouvre le score. Fabien Cibray ramenera les deux équipes à un score de parité sur un drop à la desperado sur une balle récupérée sur un maul : 3 partout à la 8e.

Preuve que les joueurs du tandem Laussucq - Mola étaient plus entreprenants et dangereux, l'arrière Spedding venait conclure derrière la ligne une belle action (14e). Des 35" légèrement à droite, Palisson transformait et portait le score à 10 à 3.

Toulon essaie de redresser la tête, notamment à la 17e : Sonny Bill Williams sert Tana Umaga qui trouve Gabi Lovobalavu sur son aile. Mais l'ailier Fidjien est poussé en touche...

Sur un hors-jeu des avants limousins, Felipe Contepomi passe une pénalité de 50" et ramène le score à 10 - 6 (20e).

Alors que le pilier Henn met une droite à Fabien Cibray à terre sans que l'arbitre de touche ne bronche, Joce Suta est sanctionné sur un placage un peu haut à la 22e. Face aux perches, des 45", Estebanez voit son ballon s'écraser sur le poteau.

Les Varois reviennent de plus en plus dans le jeu, avec des mouvements grand champ mais échoue à 5" de l'enbut à la 25e.

Peu avant la demi-heure de jeu, des 35", Felipe Contepomi passe sa 2nde pénalité de l'après-midi pour revenir à 10 à 9 après que la mêlée locale ait été sanctionnée par M. Matheu.

Brive repart de plus belle et Toulon se met à la faute à la 33e (13 - 9) puis à la 36e (16 - 9).

Avec 7 points de retard à la pause, on pense les affaires Toulonnaises mal engagées. D'autant que Clermont est en train de gagner à Biarritz ce qui menerait à un quart à Mayol face au Racing Métro 92.

De retour sur le terrain, PSA et son Staff font tourner : exit Lolo Emmanuelli et Sébastien Bruno et bienvenue sur le pré à Saimone Taumoepeau et Jawad Djoudi (ancien pensionnaire d'Amédée-Domenech).

Toulon n'est pas pour autant plus disciplinés : à la 45e, c'est Joe El Abd qui se fait prendre par la patrouille. Estebanez est cette fois trop court.

Vient, sans doute, le tournant du match à la 50e : l'entrée de Pierre Mignoni.

Et surgit Pierre Mignoni

En effet, sur son premier ballon, Pierrot poursuit au pied et Gabi Lovobalavu marque en coin. M. Matheu accorde l'essai (51e). Du bord de touche droite, Felipe Contepomi transforme et Toulon revient à 16 partout.

Stupeur au Stadium, d'autant que le ralenti sur les écrans géants laissent entrevoir un possible en-avant...

Cela étant, M. Matheu a pris ses responsabilités.

Nouveau coup d'accélérateur côté Toulonnais avec la rentrée à la 55e de Cap'tain Joe à la place de Kris Chesney.

Toulon est alors en pleine euphorie et fait feu de tout bois.

A la 56e, Pierre Mignoni tente un drop totalement raté, pensant que l'arbitre allait revenir à la faute et accorder une pénalité aux Toulonnais. Il n'en fera rien.

Peu après l'heure de jeu, c'est à nouveau Pierre Mignoni qui poursuit au pied après une valise de près de 40 mètres. Gabi Lovobalavu prend le relais et Sonny Bill Williams, à la lutte, s'affale dans l'enbut. Cette fois, M. Matheu fait appel à la vidéo et accorde l'essai (62e).

Une nouvelle fois impérial en bord de touche, l'ouvreur Argentin du RCT transforme et met les siens en tête au planchot : 23 - 16.

Touché aux côtes, Tana Umaga cède sa place à la 66e à Tom May et la Légende Black sort sous les applaudissements d'Amédée-Domenech. Ce même public qui avait sifflé Pierre Mignoni à sa rentrée, "coupable" d'avoir porté les couleurs du voisin haï, Montferrand...

Les Rouge dominent depuis près d'un quart d'heure et il reste justement un quart d'heure à jouer.

Et histoire d'enfoncer un peu plus le clou et sécuriser la place en demi-finale directement, Felipe Contepomi pointe sa 3ème pénalité de l'après-midi pour un 26 - 16 au score (67e).

Un final halletant

Brive va jeter ses dernières forces pour revenir : à la 70e, Claasen commet un en-avant à 5" de la ligne varoise et la défense varoise cédèra à la 74e : Vosloo arrive dans les 22" varois, Cooke récupère le cuir et décale Claassen qui fixe et donne à Agulla en bout de ligne qui va marquer.

Avec la transformation réussie par Orquera, les locaux reviennent à 23 - 26 à 5 minutes de la fin.

Toulon préservera ce maigre (mais inespéré en début de match) avantage.

Pierre Mignoni peinera à dégager le ballon mais y arrivera pour délivrer ses coéquipiers et tout un peuple qui se prépare déjà à envahir Geoffroy-Guichard le 15 mai pour affronter le vainqueur de Montferrand - Racing Métro 92.

Avec la victoire de Perpignan face à Albi, les Catalans récupèrent leur première place au classement et choisiront donc le lieu de leur demi-finale, donc Montpellier...

Visiblement encore fatigués du gros match face à ces mêmes Usapistes la semaine passée à Marseille et accablés par la chaleur corrézienne, les Toulonnais ont puisé au fond de leurs tripes cette victoire.

Dans l'avion du retour, Juan Martin Fernandez Lobbe pouvait entamer un "on est en demie, on est en demie" particulièrement jouissif.

Le coup de 1999 à Brive est refait.

Et si nous reculions de 7 ans pour revenir en 1992 ?

JJG

les Vidéos de Brive - Toulon

Philippe Saint-Andre - Point presse d'avant match Brive-Toulon du 22.04.10

Philippe Saint-Andre

Point presse d'avant match Brive-Toulon du 22.04.10

les Photos de Brive - Toulon

Sébastien Bruno. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Joe El Abd. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Tana Umaga. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Jérémy Sinzelle. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Juan-Martin Fernandez-Lobbe. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Gabi Lovobalavu, Sonny Bill Williams, Joe El Abd et Juan-Martin Fernandez-Lobbe. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Olivier Missoup. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Gabi Lovobalavu et Jocelino Suta. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Fabien Cibray, Joe El Abd, Olivier Missoup et Juan-Martin Fernandez-Lobbe. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Kris Chesney et Olivier Missoup. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Clément Marienval. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Tana Umaga. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Sébastien Bruno et Laurent Emmanuelli. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Kris Chesney. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Gabi Lovobalavu et Tonga Lea'Aetoa. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Sébastien Bruno et Juan-Martin Fernandez-Lobbe. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Sébastien Bruno et Juan-Martin Fernandez-Lobbe. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Fabien Cibray et Olivier Missoup. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Clément Marienval. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Olivier Missoup. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Fabien Cibray. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Jocelino Suta. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Jocelino Suta. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Felipe Contepomi. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Laurent Emmanuelli, Kris Chesney et Sébastien Bruno. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Olivier Missoup. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Clément Marienval. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Fabien Cibray, Joe El Abd et Felipe Contepomi. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Juan-Martin Fernandez-Lobbe. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Olivier Missoup, Laurent Emmanuelli et Tonga Lea'Aetoa. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Oliver Missoup, Saimone Taumoepeau et Jérémy Sinzelle. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Joe El Abd et Fabien Cibray. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Juan-Martin Fernandez-Lobbe. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Sonny Bill Williams et Olivier Missoup. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Sonny Bill Williams, Tana Umaga, Juan-Martin Fernandez-Lobbe, Clément Marienval et Pierre Mignoni. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Joe El Abd et Tana Umaga. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Tana Umaga, Clément Marienval, Sonny Bill Williams et Jérémy Sinzelle. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Pierre Mignoni et le maul Toulonnais. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Pierre Mignoni et Joe Van Niekerk. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Sonny Bill Williams, Gabi Lovobalavu et Clément Marienval. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Sonny Bill Williams et Jérémy Sinzelle. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Jérémy Sinzelle et Sonny Bill Williams. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Tom May et Tana Umaga. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Joe El Abd, Felipe Contepomi, Saimone Taumoepeau et Pierre Mignoni. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Jérémy Sinzelle et Sonny Bill Williams. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Sébastien Bruno, Joe El Abd, Joe Van Niekerk et Olivier Missoup. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus
Joe El Abd. - Brive-Toulon -  © Aurélie Lantus

Rugbyrama

Toulon en demi-finale.

Le 24/04/2010

Leaders du Top 14 avant la rencontre, les Toulonnais ont validé leur billet pour les demi-finales en s'imposant à Brive (26-23) grâce notamment à l'excellente entrée en jeu de Pierre Mignoni après la pause. Les Corréziens, quant à eux, ont raté l'occasion d'accrocher la 7e place du classement.

Le RCT, leader avant ce dernier match, a certes cédé son fauteuil à Perpignan mais a su préserver la deuxième place. Et il faut bien avouer qu'à la mi-temps, vu la prestation décevante livrée par les hommes de Philippe Saint-André avant la pause, cela ne paraissait pas évident. En effet, Brive, qui échoue finalement aux portes de la 7e place (9e), a mené pendant près d'une heure. Rapidement privés de Skeate et Kubriashvili sur blessures, les Varois ont subi dès l'entame de la rencontre encaissant un magnifique essai de Scott Spedding en bout de ligne au terme d'une belle combinaison.

Le show de Mignoni

Sonnés, ils ont pourtant su rester à distance de leurs adversaires grâce à la botte de Felipe Contepomi, en réussite dans ses tentatives au pied ce samedi. A la pause, les Corréziens dominateurs avaient sept longueurs d'avance (16-9). Mais dès l'entrée des cadres toulonnais laissés au repos, et notamment de Pierre Mignoni la physionomie de la rencontre s'est trouvée bouleversée. L'ancien Clermontois venait d'entrer sur la pelouse et allait se montrer décisif dès la première mêlée. Il gênait la sortie de balle adverse, s'emparait du ballon, poursuivait au pied et le contre permettait à Lovobalavu d'inscrire un essai en coin et à Toulon de recoller au score.

Le show de Mignoni n'atit pas terminé pour autant. L'ancien demi de mêlée international se signalait de nouveau en récupérant un ballon perdu par Vosloo, puis après une percée de cinquante mètres, ajustait une passe au pied en profondeur que son centre Sonny Bill Williams bonifiait avec malice au nez, à la barbe et aux mains d'un Claassen malheureux (61e). Brive était désormais mené de dix points (16-26) et ne s'en remettrait pas. Pourtant, Horacio Agulla inscrivait l'essai de l'espoir corrézien (23-26, 73e). Mais c'était trop tard... Avec la défaite de Biarritz face à Clermont, les hommes d'Ugo Mola avait une occasion unique d'accrocher la 7e place, qui peut délivrer un billet pour la prochaine H Cup, mais n'ont pas su la saisir !

Sports.fr

Toulon tient le choc.

Le 24/04/2010

Même s'il a cédé son fauteuil de leader à l'Usap à l'issue de cette 26e et dernière journée du Top 14, le RCT se retrouve en demi-finales du championnat de France grâce à sa victoire enregistrée samedi sur la pelouse de Brive, 26-23. Les hommes de Philippe Saint défieront le vainqueur du match qui opposera Clermont et le Racing-Métro 92.

Grâce à sa courte victoire sur Brive (26-23), Toulon décroche directement son billet pour les demi-finales. Brive, longtemps en tête dans ce match, a craqué après la rentrée de Mignoni.

Brive est le plus prompt à s'engager. Une domination qui se traduit par une pénalité de Palisson (3-0, 5e). Mais les Varois répliquent rapidement par un drop de Cibray (3-3, 7e). Plus volontaires, les Corréziens inscrivent un essai par Spedding (13e) suite à un beau mouvement collectif. La transformation de Palisson donne sept points d'avance aux locaux (10-3, 14e).

Pas pour longtemps puisque Contepomi inscrit deux pénalités coup sur coup (19e et 28e) pour faire revenir son équipe à un petit point (10-9). Peu avant la pause, Estebanez redonne de l'air à ses couleurs en ajoutant deux autres coups de pied à son actif (34e et 39e, 16-9).

La rentrée de Mignoni va être déterminante pour Toulon. C'est lui qui sera à la base des deux essais varois de Lovobavalu (49e) et Williams (59e), tous deux transformés par Contepomi. Menant 26-16, le leader toulonnais gère la fin de match. L'essai d'Agulla, côté corrézien, transformé par Orquera, ne change rien à l'affaire. Le RCT tient sa victoire et sa place en demi-finale, et affrontera le vainqueur du barrage entre Clermont et le Racing.