Who was Felix Mayol ?

Félix MayolFélix Mayol (1872-1941) est un pur Toulonnais qui commença sa vie active en étant pâtissier.

Un jour, il décide de "monter" à Paris tenter sa chance et là, Félix Mayol devint un célèbre chanteur fantaisiste, créateur - entre autres - de "La Paimpolaise", des "Mains de femmes", de "Viens Poupoule" ou de "A la cabane Bambou".

La preuve de sa popularité ? Lorsque Charlie Chaplin vînt pour la première en France et qu'on lui demanda quel était le spectacle qu'il désirait voir, Charlot répondit : "J'aimerais entendre chanter Mayol".

En 1909, Félix Mayol achète un établissement situé 37, rue du Faubourg-Saint-Denis à Paris, le "Concert Parisien" et le rebaptise "Le Concert Mayol". S’y produiront des grands noms du music-hall comme Lucienne Boyer, Fernandel ou encore Tino Rossi. Après guerre, cet endroit se consacrera au nu "esthétique", c’est-à-dire le strip-tease

Célèbre tant par sa houpe que par son muguet porte-bonheur, Félix Mayol n'était pas un ingrat et n'oubliait pas sa ville natale : outre le terrain, il offrit les droits de ses chansons au Club afin de lui offrir ses installations. Sans compter les somptueux dîners offerts aux joueurs (en particulier pour fêter le titre de 1931).

Aujourd'hui, le Stade porte toujours son nom (il appartient depuis une trentaine d'années à la Mairie), on peut saluer sa mémoire grâce au buste ornant l'entrée des Présidentielles au Stade, ainsi que la fresque réalisée à la fin des années '90 sur la façade d'un immeuble jouxtant le Stade.

Dans ses "Mémoires", parues en 1929, "Parrain" Félix parlait ainsi de ses protégés :

Or, à Toulon, où la jeunesse est particulièrement active et vigoureuse, nous n'avions pas le moindre terrain utilisable... Seul demeurait un vélodrome désaffecté, où nul n'allait jamais, qui ne servait plus à rien et qui me paraissait s'ennuyer autant que nos aspirants sportmen... Alors, mon Dieu, c'était tout simple, j'ai acheté le vieux vélodrome ! J'y donnais moi-même le premier coup de pioche, le 26 juillet 1920...

Il finit ce passsage sur le R.C.T. en disant :

Ils (les joueurs) m'ont promis, par la voix de leur capitaine Borréani, de vaincre, pour me témoigner leur gratitude...

Deux ans plus tard, les hommes au Muguet tinrent leur promesse !

Pour en savoir un peu plus sur ce grand Chanteur du début du XXème siècle, visitez le site d'un Canadien fou de Chanson Française, Paul Dubé, "Du Temps des Cerises aux Feuilles Mortes".

Ecoutez la version complète de "Viens Poupoule", un de ses grands succès !