“Club” news

Sanction levée pour Bernard Laporte

le 17/05/2014 à 14:44

Sanction levée pour Bernard Laporte

La Ligue Nationale de Rugby a indiqué ce samedi 17 mai à la direction du Rugby Club Toulonnais que la sanction qui avait frappé Bernard Laporte suite à ses propos sur l'arbitre de la rencontre Toulon/Grenoble était levée.

Le 12 février dernier, la commission de discipline et des règlements de la LNR sanctionnait Bernard Laporte d'une suspension d'accès au terrain, aux vestiaires des arbitres et joueurs et aux couloirs menant à ceux-ci pour une durée de treize semaines, soit jusqu'au 13 mai 2014 suite aux propos du manager toulonnais sur l'arbitrage de M.Cardona lors du match Toulon/Grenoble du 4 janvier 2014 comptant pour la 16e journée de championnat. Cette sanction étant assortie d'une amende de 10 000 €.

Le club et Bernard Laporte avaient décidé de faire appel de cette décision comme le droit les y autorisait. Cet appel avait été examiné le 13 mars dernier par la commission d'appel fédéral de la FFR et la sanction avait été alourdie avec une suspension d'accès au terrain, aux vestiaires des arbitres et joueurs et aux couloirs menant à ceux-ci durant trois semaines supplémentaires soit jusqu'au 3 juin 2014, la finale de H Cup étant programmée le 24 mai, celle du championnat le 31 mai. Outre cette extension de peine, le manager toulonnais ne pouvait "pas entrer ou tenter d'entrer en communication de quelque manière que ce soit avec les officiels ou avec les joueurs ou l'encadrement sportif de la SASP RCT" durant les rencontres.

Cette sanction est donc aujourd'hui levée et Bernard Laporte pourra jouir pleinement de ses fonctions dès samedi prochain pour la finale de H Cup face aux Saracens à Cardiff et le samedi suivant pour la finale de TOP 14.

"Je suis très content, confie Bernard Laporte. Je les remercie de ce geste et je verrai si je réutilise la totalité de mes droits d'entraîneur lors des prochains matchs en accédant aux vestiaires ou si nous gardons le fonctionnement qui est le nôtre avec Pierre Mignoni et Jacques Delmas depuis que j'ai été sanctionné".

Pour sa part le Président Mourad Boudjellal indique : "C'est un geste de la part de la Ligue dont nous tiendrons compte dans nos attitudes futures. La sanction qui avait frappée Bernard, même si une sanction était sans doute méritée, était, je trouve, disproportionnée. Ce que nous venons d'apprendre aujourd'hui la rééquilibre un peu".

Suivez et commentez l'actualité du RCT sur les réseaux sociaux :